L'actualité immobilière de l'agence AIM
25 Fév

Comment visiter correctement un bien immobilier à Rabastens ?

Vous avez trouvé une habitation qui correspond à vos besoins et à votre budget à Rabastens ? Très bien, la prochaine étape est donc la visite. Et il s’agit là d’un moment important. En effet, si vous projetez d’acheter, il va falloir être méticuleux, car une visite d’un bien immobilier ne supporte pas l’à-peu-près.

La raison ? Suite à la visite, il faudra prendre une décision et ce n’est pas toujours évident ! Acheter un bien immobilier signifie s’endetter sur plusieurs années et le stress ou l’excitation peuvent jouer en votre défaveur. Alors, pour réussir cette étape cruciale, un conseil : soyez muni d’un carnet, d’un stylo, d’un appareil photo, d’un mètre pour mesurer les pièces et vous imaginer poser vos meubles ici et là… Et prenez le temps de bien noter. De cette façon, ensuite, à tête reposée, chez vous, vous pourrez faire le point. L’autre point important : il est déconseillé de visiter seul. Il faut être deux pour se faire une idée sur un bien, surtout si vous achetez à deux !

Effectuez ensuite un grand tour du quartier. Repérez s’il y a les commerces ou les lignes de bus dont vous avez besoin. Prenez le pouls du quartier. Vous voyez-vous y vivre ? Ensuite, poussez la grille du jardin, s’il y en a un. Là aussi, prenez votre temps. Inutile d’entrer directement dans la maison. Soyez à l’écoute de vos émotions. L’architecture de la bâtisse vous plaît-elle ? Y-a-t-il du vis-à-vis ? N’oubliez pas qu’aux beaux jours, vous passerez un peu de temps en extérieur.
Ensuite, passez à l’étape suivante, plus technique. Soyez attentif à la distribution et à l’orientation des pièces. Inspectez tout, du sol au plafond. Et plus particulièrement les murs. Présentent-ils des fissures ? Apercevez-vous de la moisissure ? Faites-le point sur la toiture, le système de chauffage… Étudiez également le DPE. N’oubliez pas que la consommation d’énergie grimpe plus vite dans une maison que dans un appartement !

C.V. / Bazikpress © Jesse Barrow

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée